Vous êtes ici : Accueil » Préparer » En résumé, jour par jour

En résumé, jour par jour

Organiser votre séjour en pays d’auge, journée par journée.

Que le soleil brille ou que les nuages le masquent temporairement pour vous rafraichir d’une ondée, voici des idées pour :

Balades et / ou repos en bord de mer sur les plages de la côte fleurie :

Deauville la bling bling, Trouville le port de pêche huppé, Cabourg sur les pas de Proust, Honfleur la pittoresque, Houlgate et ses villas belle époque, Villers sur mer et ses dinosaures, Ouistreham et ses coquilles saint jacques….

 

 

 

Au passage ou en anticipation, faites quelques emplettes dans les commerces de Cambremer ou sur l’un des marchés locaux pour un pique nique sur le sable ou au bord d’une prairie, accompagné bien sûr d’un bon cidre AOC pays d’Auge cru de Cambremer.

Visites du pays d’Auge côté campagne, avec ses beaux villages, ses routes bucoliques et ses métiers d’art. Quelques jours d’authentique bonheur:

Beuvron-en-Auge (un des plus beaux villages de France, centre d’accueil de la « route du cidre« , circuit promenade jusqu’au point de vue de la chapelle des forges de clermont), Cambremer et les magnifiques jardins du pays-d-Auge, Pont-l-Evêque (route des « douets »), Beaumont-en-Auge et ses boutiques d’artistes, le Val Richer et ses paysages vallonnés, les magnifiques églises de campagne et les typiques petites mairies,

mais pas que: le pays d’Auge, notamment le « pays de Cambremer » est un condensé de la campagne à la française telle qu’on la rêve pour passer un séjour reposant: paysages de bocages préservés, doux pâturages, vaches normandes promesses de bons fromages, chevaux élégants à retrouver sur les champs de course, vergers de pommiers et poiriers, hameaux paisibles et bien entretenus, maisons à pan de bois ou en pierre de caen, toits de chaume, ruisseaux tranquilles et poissonneux, manoirs de rêve au bout de petits chemins, gites et chambres d’hôtes chaleureux,

Et bien sûr une gastronomie renommée. pas de séjour en pays d’auge sans haltes chez les producteurs de la route du cidre

Lisieux :

la cathédrale Saint-Pierre, le carmel où vécu Sainte Thérèse de Lisieux, la basilique, le marché traditionnel du samedi matin, puis à proximité le domaine de Saint Hippolyte (excellente fromagerie, son manoir et ses dépendances) et le château de Saint Germain de Livet

Les cités du fromage de caractère :

Livarot, Pont l’Evêque, Camembert, Vimoutiers, cités du fromage de caractère. Avec un petit détour pour découvrir le prieuré de Saint Michel de Crouttes

La route des châteaux jusque Falaise :

Crévecoeur en Auge, Saint Pierre sur Dives (église abbatiale, halles médiévales), Mézidon Canon, Vendeuvre, Falaise (château de Guillaume le conquérant, musée des automates, musée des victimes civiles de la 2eme guerre mondiale). Si vous continuez un peu plus lojn, vous arrivez en pleine « Suisse normande » avec de belles balades nature notamment à la roche d’Oestre.

Caen :

Caen, la ville, le château ducal, les abbayes aux hommes et aux dames, le mémorial de la Paix, son secteur piétonnier, ses restaurants

De l’autre côté du Pont de Normandie :

Le pont de Normandie, le Havre (ce n’est pas qu’un vilaine entrée : ne pas manquer le musée Malraux et la vue extraordinaire sur l’entrée du port depuis son restaurant, la maison Perret, son centre ville commerçant, sa plage et ses ports de plaisance), Etretat et ses falaises, Fécamp et son palais Bénédictine. Pour les plus courageux Dieppe, Eux et le Tréport ne sont plus loin.

Les plages du Débarquement :

Les plages du débarquement jusque la pointe du Hoc en passant par Bayeux (vieille ville, cathédrale, tapissereie) et Port-en-Bessin (port de pêche), Omaha beach, le cimetière américain de Colleville-sur-mer et le cimetière allemand de la Cambe, l’incontournable musée de Pegasus bridge, Arromanches, et tous les musées le long de la côte. Ne pas oublier de visiter le très intéressant musée ouvert à Falaise sur les victimes civiles de la guerre.

Rouen et la Seine :

Rouen, le parc des boucles de la Seine, le marais Vernier, la forêt de Brotonne, le parc du château de Villequier, les abbayes de Jumièges, du bec Hellouin et Saint Wandrille, et pousser jusque Giverny (fondation Claude Monet)

Le haras national du Pin, Carrouges, Bagnoles de l’Orne, Alençon

Périple dans la Manche :

Le Mont Saint Michel (1h45), Villedieu les Poeles et ses fonderies de cloches, Saint Vaast, Blainville et Cancale pour leurs huitres, Saint Malo et ses remparts, Cherbourg et sa cité de la mer, la pointe de la Hague port Goury et le nez de Jobourg, Granville et son port de pêche, Barfleur, Tatihou et les iles anglo-normandes pour une évasion à portée de bateau côtier